Voici ce que les Belges pensent de leurs voisins

On ne choisit pas (vraiment) ses voisins. Mais de bonnes relations avec eux sont importantes pour le plaisir et le bonheur de vivre chez soi. Prendre des initiatives dans le quartier, rechercher des contacts avec les voisins, les aider en cas de besoin, tels sont les ingrédients pour de bonnes relations de voisinage. C'est ce qui ressort de l'étude que Reynaers Aluminium a consacrée aux relations de voisinage.

Selon cette enquête exécutée par le bureau iVOX, 1 Belge sur 3 a déjà eu des différends avec un voisin. Et dans un cas sur cinq, cela s'est même terminé au tribunal. Les trois principales causes de conflits sont les nuisances sonores et olfactives, les ragots et les comportements asociaux.

Fort heureusement, la plupart des autres n'en sont pas arrivés à de telles extrémités. D'ailleurs, 20 % des Belges ne se sont jamais disputés avec leur voisinage. Et plus de la moitié des répondants considèrent leurs voisins comme des gens très sociables, parfois même des amis. Selon les répondants, de "bons voisins" sont des gens qui ne créent pas de nuisances, sont serviables et surveillent votre domicile en votre absence.

Les voisins se cotent mutuellement 

En général, la cote accordée par les Belges à leurs voisins est digne d'une distinction universitaire, à savoir 7/10. À titre personnel, chacun serait même plus généreux encore envers soi-même, en s'accordant une note de 7,3/10 sur l'échelle du bon voisinage. 1 Belge sur 5 va jusqu'à attribuer un résultat de 9/10 à son voisin, mais plus de 1 répondant sur 4 n'est pas du tout satisfait de ses voisins – ce qui se traduit par une cote d'échec, inférieure à 5/10.

De relations de voisinage heureuses, cela s'apprend aussi

Plus on est impliqué auprès des voisins, plus grand est le bonheur ressenti envers le voisinage. C'est ce qui ressort de l'étude Reynaers Aluminium sur les relations de bon voisinage. L'important, c'est de faire régulièrement la causette avec les voisins – c'est le cas de deux tiers des répondants. Presque autant (trois sur cinq) connaissent la plupart de leurs voisins par leur prénom. Et plus de la moitié des Belges aiment mieux un bon voisin qu'un ami lointain.

Dix tuyaux pour des relations de voisinage (encore) plus heureuses

1. Saluez vos voisins lorsque vous les voyez
2. Faites de temps en temps la causette
3. Faites la connaissance de nouveaux voisins ou allez vous présenter si vous-même êtes nouveau dans le quartier
4. Aidez vos voisins lorsque c'est nécessaire
5. Évitez les nuisances sonores (de vous-même, votre famille ou vos animaux domestiques) et prévenez vos voisins en cas de fête chez vous
6. Conservez la propreté de votre logement, jardin et trottoir
7. Établissez avec les voisins des accords précis sur les clôtures, haies, arbres et plantations
8. Un service en vaut un autre
9. Surveillez le logement de vos voisins en leur absence
10. Parlez toujours des contrariétés et problèmes de voisinage, et continuez à communiquer entre vous