Finition

Que vous optiez pour des châssis en aluminium laqués ou anodisés, vous en profiterez toute votre vie. Les châssis en aluminium ne demandent pas de peinture ou de vernis et sont ainsi très faciles à entretenir. En outre les châssis à peinture structurée ou anodisés sont insensibles aux rayons UV, contrairement à d’autres matériaux. La finition de vos châssis n’est pas seulement esthétique, elle protège également l’aluminium.

Par nature, l’aluminium résiste bien à la corrosion grâce à la couche d’oxyde qui protège le matériau des agents extérieurs. C’est ainsi que nous connaissons l’aluminium encore maintenant : les premiers châssis en aluminium avec leur couleur typique provenant de la couche d’oxydation. Les temps ont heureusement changé et aujourd’hui de nouvelles techniques ont été mises au point pour traiter l’aluminium, ce qui est tout à l’avantage de la longévité et du design du matériau.

Laquage en poudre

Pour vous proposer le nuancier de teintes le plus étendu pour vos profilés, Reynaers a retenu une technique de laquage spécial : le laquage en poudre. Après un dégraissage et un décapage, les profilés subissent un traitement de passivation. Ils reçoivent ensuite une couche de poudre de polyester thermodurcissant par pulvérisation électrostatique. Les profilés passent ensuite dans un four pour faire fondre la poudre et la transformer en une finition durable. Dans un souci de qualité, ce procédé applique les règles européennes « Qualicoat » et fait l’objet d’un contrôle strict.

Anodisation

L’anodisation est un traitement de surface qui donne aux profilés une couche d’oxydation contrôlée procurant une protection élevée et un aspect naturel. Lors du processus d’anodisation, les profilés sont dégraissés et nettoyés avant d’être plongés dans un bain chimique. Ce procédé d’oxydation artificielle ouvre les pores de l’aluminium. Les profilés sont ensuite colorés dans un autre bain. Un bain de vapeur spécial permet ensuite de reboucher les pores. Pour garantir la meilleure qualité possible, ce procédé est réalisé selon les directives strictes de la norme européenne « Qualanod ».