Une analyse des tendances avec ARUP concernant l’avenir des façades après le COVID-19

Une analyse des tendances avec ARUP concernant l’avenir des façades après le COVID-19

Le COVID-19 nous a fait entrer dans une époque d’évolution rapide. Il est plus important que jamais de comprendre quelles tendances vont façonner l’industrie du bâtiment au cours des années à venir. En collaboration avec Arup, nous avons examiné comment la pandémie de COVID-19 va affecter le secteur des façades et le développement de produits et de services nouveaux. Arup est une société indépendante de concepteurs, ingénieurs, architectes, consultants et spécialistes techniques qui travaillent dans tous les domaines qui constituent le secteur de la construction actuel. Le processus a comporté une série d’ateliers animés par des experts d’Arup dans les domaines des enveloppes de bâtiment, des matériaux, de la durabilité, de la physique des bâtiments, de l’acoustique et des services de construction, ainsi qu’une trentaine d’interviews spécialisées d’acteurs majeurs du secteur représentant toute la chaîne de valeur.

Les tendances en matière de façades après le COVID-19 : Ventilation

Les personnes passant 60 à 90 % de leur temps à l’intérieur, la ventilation et la climatisation jouent un rôle majeur dans la préservation de la santé et du bien-être. La pandémie actuelle ne fait que renforcer cette tendance. Compte tenu de la demande croissante de ventilation générale, les dispositifs de ventilation naturelle intégrés aux éléments d’ouverture de façade des bâtiments répondant aux recommandations en matière d’efficacité énergétique et d’acoustique représentent un marché potentiel considérable dans l’économie de l’après-coronavirus. Reynaers Aluminium a déjà ouvert la voie avec quelques produits nouvellement développés, tels que notre fenêtre SoftTone antibruit ou nos éléments ouvrants pour les solutions de façade. Pour en savoir plus, lisez les conclusions du livre blanc d’Arup (version anglaise) (à télécharger) sur la ventilation naturelle.

Une analyse des tendances avec ARUP concernant l’avenir des façades après le COVID-19

La ventilation était déjà un sujet prisé dans la construction avant la crise du COVID-19. La pandémie n’a fait qu’accentuer cette tendance et a incité architectes et ingénieurs à rechercher de meilleurs moyens alternatifs pour créer un environnement sain dans les espaces résidentiels, de bureaux et publics. L’introduction d’éléments ouvrants pour les murs-rideaux offre à tous les acteurs de l’industrie de la construction les moyens d’atteindre cet objectif.

Une analyse des tendances avec ARUP concernant l’avenir des façades après le COVID-19

En élargissant l’éventail des éléments ouvrants dans les systèmes de murs-rideaux, nous sommes en mesure de proposer une solution de ventilation naturelle dans presque toutes les situations. Améliorer les performances thermiques et autres permet d’apporter de la cohérence dans les possibilités de nos systèmes et leurs variantes et consolide notre portefeuille de murs-rideaux. Le lancement de ces produits s’appuie sur une conception axée sur l'esthétique, la performance et la fiabilité. Pour en découvrir davantage sur nos types d’ouvertures de façade, consultez notre site web.

Fenêtre MasterLine SoftTone de Reynaers Aluminium

Reynaers Aluminium a lancé une nouvelle variante de sa série de fenêtres MasterLine, développée en particulier comme solution antibruit, permettant aux architectes de répondre à l’envie d’acheteurs potentiels de logements en ville d’ouvrir une fenêtre et de vivre à l’intérieur en profitant d’un air frais. SoftTone® est le résultat du partenariat entre Arup, qui a développé la technologie S.A.F.E. (sound attenuating façade element : élément pour façade antibruit), et Reynaers Aluminium. Le résultat est une solution architecturale durable pour le refroidissement et la ventilation naturels en milieu urbain. Les fenêtres à ouverture parallèle permettent une ventilation et un refroidissement maximaux, tandis que les composants SoftTone® à l’intérieur de la fenêtre filtrent le bruit. Il en résulte une expérience de travail et de vie fraîche, saine et relaxante, même au cœur d’une ville animée. Pour en savoir plus concernant MasterLine SoftTone cliquez ici.

Les tendances en matière de façades après le COVID-19 : Refroidissement

Les recommandations en matière de refroidissement des bâtiments ont plus que triplé entre 1990 et 2018. Une part significative de la consommation d’énergie sert à refroidir les immeubles de bureaux. Les solutions passives et bioclimatiques réduisent non seulement la consommation liée à la climatisation, mais également la nécessité de systèmes mécaniques, et contribuent à la robustesse de la technologie de la construction. Le refroidissement nocturne utilise les masses de stockage thermique de la structure primaire telle que les plafonds et les murs comme tampons pour absorber la chaleur durant la journée. La nuit, la chaleur se dissipe dans un flux d’air contrôlé par les ouvertures de ventilation. Les aménagements en espaces ouverts, zonés et répartis par activité permettent ce concept.

Il faut aussi s’attendre à ce que la vague de rénovations suscitées par le Pacte vert pour l’Europe représente de nouvelles opportunités pour le refroidissement nocturne. En effet, en réduisant les sections transversales de ventilation, elle permet également d’augmenter la hauteur sous plafond des propriétés existantes. Pour en savoir plus concernant le potentiel du refroidissement nocturne, lisez les conclusions du livre blanc d’Arup (version anglaise) (à télécharger).