Buftea Residence

FORME, FONCTION ET ESTHÉTIQUE RÉUNIES PAR LA NATURE

Située en Roumanie entre une forêt et un lac, cette résidence de plain-pied concilie la forme et la fonction. La nature est le facteur unificateur. Dessinée par son propriétaire, Razvan Oprescu, architecte chez LLOX Architecten, elle possède des murs massifs surmontés d'un toit en terrasse qui semble flotter au-dessus des larges espaces intérieurs. L'effet est accentué par les généreuses surfaces vitrées tournées vers l'eau. Inspirée de l'œuvre du moderniste Mies van der Rohe, la maison est la parfaite illustration actuelle du principe du maître : « Less is More. »

 

Sur la berge du lac Buftea, non loin de la maison de son enfance roumaine, Razvan Oprescu a décidé de construire une maison multifonctionnelle pour abriter sa famille, qui compte trois adolescents. Occupant un terrain de 3200 m2, l'habitation présente une superficie au sol de 560 m2, avec un programme complexe de fonctions comme une piscine sans bord, un terrain de basket-ball et un home cinema. La maison, explique Oprescu, devait être extrêmement fonctionnelle pour prendre en compte ses différentes vocations : fêtes et loisirs, mais aussi intimité pour chaque membre de la famille, sans oublier une connexion avec l'environnement naturel.

Les grandes fenêtres et les baies vitrées aplanissent le passage de l'intérieur à l'extérieur, dans un sentiment de liberté, de continuité et de communion avec la nature.

« Less is More »

D'un bout à l'autre de la conception, Oprescu s'est inspiré de Mies van der Rohe et de son principe « Less is More ». Celui-ci sous-tend des chefs-d'œuvre aussi simples que fascinants comme la Farnsworth House de verre et d'acier, célèbre pour ses lignes horizontales, son plan de sol fluide et ses parois intégralement vitrées qui ouvrent l'intérieur au cadre naturel.  

Oprescu a manifestement retenu la leçon. Un ensemble de murs massifs, orientés horizontalement, supporte un toit en terrasse de 700 m2 qui paraît flotter au-dessus des vastes espaces intérieurs. Ceux-ci sont libérés de leurs entraves par des transitions claires et une absence de fragmentation. Toutes les parties de la maison, construite sur un seul niveau, sont entièrement accessibles. En même temps, la distance qui sépare les pièces préserve l'intimité de chaque membre de la famille. Les grandes fenêtres et les baies vitrées aplanissent le passage de l'intérieur à l'extérieur, dans un sentiment de liberté, de continuité et de communion avec la nature.

 

The sliding door has an opening corner that visually extends the kitchen and dining room to the outside.

L'organisation intérieure crée la connexion avec la nature

Le cœur social de la maison se compose du séjour, de la salle à manger, de la cuisine et du home cinema, sur un total de 190 m2. L'élément central, celui qui apporte l'unité, est une large façade vitrée de 70 m2 qui donne toujours sur le lac, quel que soit l'endroit où l'on se tient. Le séjour et la salle à manger sont séparés visuellement par un bloc cheminée qui respecte la vision de l'édifice : en passant de part et d'autre du foyer, les occupants suivent un plan de sol fluide. 

La partie cuisine s'organise autour d'un îlot de 4,8 m de long et donne directement accès au patio. Quant aux cinq autres pièces, elles jouissent d'une situation stratégique. La chambre à coucher principale et le bureau sont proches du centre social de la maison. Les trois chambres d'enfants communiquent avec cette zone par un long corridor, qui concilie la vie privée de chacun et l'accessibilité. Les quatre chambres à coucher, toutes avec salle de bains propre, profitent d'une superbe vue sur le lac, tandis que seul le bureau donne sur les bois.

“Les systèmes Reynaers, équipés d'un triple vitrage, sont relativement nouveaux sur le marché roumain.”Razvan Oprescu (LLOX Architecten)

Nouvelles solutions techniques au service d'un design ambitieux

La vue sur les alentours et la liaison avec l'extérieur occupant une place essentielle, la maison affiche un impressionnant total de 130 m2 de surface vitrée. Les systèmes Reynaers, équipés d'un triple vitrage, sont relativement nouveaux sur le marché roumain. « L'architecture et les solutions techniques que j'ai choisies, explique Oprescu, ne sont pas courantes en Roumanie. La construction de la maison a été un défi à cause des grands espaces, de l'absence de piliers, et d'une exigence extrême en termes de souci du détail. J'ai trouvé en la personne de l'entrepreneur chargé des travaux un partenaire fiable, assez ouvert et intelligent pour apprécier la découverte de nouvelles solutions. » Oprescu fait en particulier allusion aux systèmes de profilés vitrés, CS 77 pour les fenêtres et les portes, CP 130 pour une porte coulissante et CW 50 sur la façade face au lac. On note avec intérêt la porte coulissante de la cuisine et le confort qu'elle apporte. Son angle ouvert permet de prolonger le plafond vers l'extérieur pour ménager une terrasse couverte.

 

Tranquillité intérieure et extérieure

La texture et les couleurs des matériaux et finitions spécifiés soulignent la liaison avec l'environnement naturel. La façade est recouverte de calcaire naturel Vratza, de même que les sols intérieurs et extérieurs. Les baignoires, les murs des salles de bains et l'îlot de la salle de bains principale sont en pierre naturelle. Quant au parquet des chambres et du cinéma, il est fait de plusieurs couches de chêne et huilé.

À l'extérieur, une piscine de 12.5m x 4.2 avec liner extérieur se niche dans le paysage, reproduisant l'effet d'une piscine sans bord. 

Le jardin fait l'objet d'une division géométrique en deux grandes parties clairement identifiables par leur aménagement. La partie lac est recouverte d'une pelouse, tandis que du côté forêt et accès à la propriété, on trouve un gravier calcaire dans le même ton que la façade. L'uniformité des couleurs et des textures crée une sensation de sérénité et de sécurité, soulignée par la régularité de l'alignement des platanes.

Design : une vision unifiée

La nature sert de lien entre la forme, la fonction et l'esthétique. Oprescu lui-même réunit le rôle du client et de l'architecte. Voici ce qu'il dit de sa résidence Buftea : « Je me considère comme le client le plus exigeant que j'aie jamais eu. D'un côté, c'est un avantage, mais de l'autre, dessiner sa propre maison est aussi un défi. Sachant ce que je voulais, je n'ai pas eu de mal à combler mes besoins fonctionnels et esthétiques. De mon point de vue, l'architecte doit trouver le compromis entre les rêves du client et l'effort financier à consentir pour les réaliser. Ce but est plus facile à atteindre quand vous êtes à la fois l'architecte et le bénéficiaire. »

 

 

Fabricant: 
Lieu: 
Ilfov, Romanie
Photographe: