Comment est fabriqué l’aluminium ?

L’aluminium est doté de caractéristiques uniques. Il est par exemple léger, résistant à la corrosion et non magnétique. C’est la raison pour laquelle ce matériau est utilisé dans de très nombreux secteurs comme l’automobile, l’emballage, mais aussi... les portes et fenêtres. Pour produire de l’aluminium, l’élément essentiel est bien entendu l’oxyde d'aluminium. Mais les caractéristiques de ce dernier peuvent encore être améliorées en y ajoutant de petites quantités d’autres éléments. Voyons d'un peu plus près comment se déroule le processus de production de l’aluminium.

Vous savez déjà que l’aluminium est produit au départ de l’oxyde d’aluminium. Cet oxyde est l’élément métallique le plus abondant dans la croûte terrestre. Il intervient à concurrence de 8% dans la composition du sol et des roches de notre planète. Le minerai contenant la concentration la plus élevée d'oxyde d’aluminium est la bauxite. On le trouve dans différentes régions tropicales et subtropicales. Comment est extraite la bauxite ? Le minerai provient de mines à ciel ouvert où il est extrait de la surface du sol.

La production en deux étapes de l’aluminium

La production de l’aluminium se déroule selon un processus en deux phases :

  1. Le procédé chimique (Bayer) : le minerai de bauxite est émietté et raffiné pour en tirer l’oxyde d’aluminium.
  2. Le procédé électrolytique (Hall-Héroult) : l’oxyde d'aluminium est fondu pour obtenir de l'aluminium pur. Cet aluminium liquide est ensuite coulé en lingots.

C’est ce que nous appelons « l’aluminium primaire ».

L’affinement des caractéristiques de l’aluminium

En tant que matériau, l’aluminium présente des caractéristiques uniques telles que :

  • Sa légèreté.
  • Son rapport résistance/poids élevé.
  • Sa résistance à la corrosion.
  • Son caractère non magnétique.
  • Sa non-toxicité.
  • Sa conductibilité thermique.
  • Sa résilience.

Ces caractéristiques peuvent encore être améliorées pour mieux répondre aux besoins de l’application. De quelle manière ? Par l’ajout de petites quantités d'autres éléments. On obtient ainsi différents types d’aluminium, classés sous forme d’alliages. Pour les applications d’extrusion comme celles utilisées pour la production de fenêtres et de portes (voir l’explication ci-dessous), c’est l’alliage d'aluminium 6060 qui est généralement prescrit, lequel contient principalement du Mg et du Si comme éléments supplémentaires. Ces éléments améliorent la solidité et la résistance à la corrosion de l’aluminium.

Profilés en aluminium extrudé

Les systèmes de fenêtres et de portes en aluminium utilisent des profilés extrudés, également appelés tubes. Pour créer ces profilés extrudés, l’aluminium (préchauffé*) est injecté au travers d'une matrice. C’est cette matrice qui leur confère leur forme. Il s’agit d'un procédé continu qui permet de créer des profilés de très grande longueur. Ces profilés sont découpés à la bonne longueur, précontraints pour les solidifier puis traités thermiquement pour assurer l’agencement homogène des éléments à l’intérieur de l’alliage.

L’alliage d’aluminium est très important pour garantir à la fois les propriétés esthétiques et les caractéristiques techniques. Esthétiquement, la surface de l’aluminium ne peut présenter de traces de pollution et doit avoir une couleur uniforme. Techniquement, l’alliage d’aluminium permet un écoulement efficace au travers de la matrice pour créer des profilés tubulaires offrant une haute résistance à la corrosion et une grande solidité.  

* L’aluminium utilisé pour l’extrusion est coulé en billettes. Ces billettes sont ensuite préchauffées jusqu’à +/- 450°C avant d’être extrudées. Cette température correspond à la phase plastique de l’aluminium (sa température de fusion est de 660°C)

À propos de la résistance à la corrosion de l’aluminium

Lorsque l’aluminium est exposé à l’air, une couche oxydée protectrice se crée presque instantanément à sa surface à la suite d'une réaction naturelle au contact de l’air. Cette couche résistante à la corrosion peut encore être renforcée par certains traitements de surface comme l’anodisation. Dans ce cas, une couche d’oxyde d’aluminium est formée par voie électrochimique à la surface du matériau, ce qui en améliore la résistance à la corrosion

L’aluminium est recyclable à l’infini

Tout comme d’autres métaux, l’aluminium est recyclable à 100%. Si l’on prend soin de bien respecter les types d'alliage durant le processus de recyclage, l’aluminium ne perd rien de ses caractéristiques uniques. Cela signifie que vous pouvez le recycler indéfiniment sans la moindre perte de qualité. C’est la raison pour laquelle nous avons choisi de mettre l’accent sur la qualité du recyclage de l’aluminium, ce qui nous permet de refermer le circuit en boucle de l’aluminium en recyclant de vieux profilés de fenêtres pour en refaire de nouveaux - et cela, sans limite de temps.